Test gants : Erima Contact Ultra Grip 3.0

Fort du succès du contact Ultra grip 2.0, Erima ne cache pas sa volonté de se faire remarquer grâce au nouveau Ultra Grip 3.0.

Look :

Véritable best-seller de la marque Erima, le Contact Ultra Grip 3.0 affiche fièrement sa nouvelle coupe négative grâce à des coloris plus vifs. En effet, fini la triste couleur grise et blanche du 2.0, place dorénavant au rouge vif et au jaune fluo marquant la claire volonté de la marque de se faire remarquer.

Niveau Packaging, Erima ne change pas. Les gants sont livrés dans une pochette relativement basique, assurant bien leur fonction première : Protéger les gants et leur grip durant le transport.

Ce gant est par exemple porté par Florent Chaigneau, le gardien de LORIENT.

 

Confort :

Mettons le gant pour commencer. A l’intérieur, les coutures négatives ne sont pas gênantes et la main est bien placée.

Au niveau de la fermeture, c’est une fixation en latex à 360 degrés munie de deux scratchs, pour optimiser la fixation.

Le dessus du gant en latex semble de très bonne facture. Celui-ci présente déjà de pliures sur l’index et l’auriculaire afin de n’avoir aucune gêne lorsque l’on serre le poing. Le latex ayant une épaisseur minime, il permet un meilleur contrôle lors des dégagements au poing.

2 retours de paume sont judicieusement placés sur le côté du pouce et l’extérieur de la main, afin d’optimiser la zone de contact avec le ballon. La jonction main-pouce présente une petite coupure dans le grip afin de faciliter la complète ouverture/pliure de la main.

Niveau taille, tout est normal. Ni trop petit, ni trop grand, nous vous conseillons de prendre votre taille habituelle sur coupe négative.

 

Côté jeu :

Plusieurs grosses nouveautés côté technique. Tout d’abord, l’ancienne coupe Rollfinger laisse désormais place à une coupe classique avec coutures négatives. Proches des doigts, celles-ci permettent d’avoir une bonne prise de balle et de bonnes sensations au moment de capter le ballon.

Mais Erima a aussi changé son grip pour une mousse Hyper soft, encore meilleure que la mousse, déjà très bonne, du Contact 2.0. L’utilisation confirme la bonne impression. Le grip, déjà intéressant à sec, se révèle encore plus « accrocheur » après avoir humidifié les gants.

Au niveau de l’abrasion, le gant fait plus que bonne figure puisque la mousse est restée intacte après notre essai. Petit bémol lors des redressements à répétition, puise la paume ne dispose d’un surplus de mousse au niveau des zones d’appui, qui s’explique avant tout par le prix plus qu’abordable de ce modèle.

Pour résumé, bien que loin des références du marché, Erima se positionne en sérieux outsider grâce à des tarifs ultra compétitifs (son gant haut de gamme à 59€ en est la preuve). Les gants de la marque allemande ont même su séduire plusieurs gardiens professionnels, gageant de la bonne finition de ses modèles.

 

 

RESUME  

Points forts :

  • évolution du design
  • évolution de la coupe
  • confort
  • grip vraiment top en toutes conditions
  • résistance à l’abrasion
  • sensation touché de balles
  • le prix : 59 euros

Points faibles :

  • peu de nouvelles technologies
  • petit bourrelet au niveau du poignet en serrant beaucoup

Même si le gant ne aucune des nouvelles technologies d’autres marques, ERIMA a su faire un gant pour un prix raisonnable avec une simplicité et une qualité vraiment appréciable.

 

Acheter le ici : http://goal-foot.com/gants-erima-contact-ultra-grip-3-0-rouge-noir

Et retrouvez le test complet ici : http://www.entrainementgardiendebut.com/tests-gants/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *