Premier League – Kasper Schmeichel (Leicester City) se rapproche du titre !

Kasper_Schmeichel

– Leader surprise de Premier League, Leicester ne se repose pas seulement sur les buts de Jamie Vardy et Mahrez Riyad, sur l’abnégation de N’Golo Kanté, mais aussi sur des notions collectives fortes. Et une équipe n’est jamais leader par hasard. Un très bon gardien et des joueurs cadre de qualité, qui contribuent eux aussi à chaque match, de faire briller les couleurs des « Foxes » cette saison.

Les semaines passent et Leicester City W.F.C. résiste.
Toujours leader du championnat depuis la 23e journée, l’équipe coaché par Claudio Ranieri continue d’étonner Outre-Manche et se rapproche de son premier titre de champion d’Angleterre, ce qui serait tout simplement mérité…

– Septième défense de Premier League cette saison, Leicester est une équipe solide mais qui encaisse un but par match. Malgré cette statistique, l’ange gardien de cette formation, Kasper Schmeichel est parvenu à réaliser 9 clean sheets cette saison. Septième de ce classement honorifique, il n’est malgré tout qu’à 3 clean sheets de Petr Čech (Arsenal), le recordman cette saison en la matière (12).

– Depuis le mois de janvier, Leicester et Schmeichel ont franchi un cap en réussissant 5 clean sheets en 8 rencontres de championnat. Tottenham Hotspur en a réussi 2, Arsenal 4 et Manchester City FC 3. Indispensable dans la cage, excellent sur sa ligne et en face-à-face, Schmeichel est un dernier rempart fiable et régulier dans ses performances.

Kasper Schmeichel (29ans), fils de Peter Schmeichel, qui était considéré comme l’un des plus grands gardiens de l’histoire, lorsqu’il jouait à Manchester United et qui a fini sa carrière à Manchester City FC, vainqueur de l’Euro 1992, avec le Danemark. Dans la famille Schmeichel, après le père je voudrais le fils !… La dynastie est toujours fidèle au poste, dans les buts danois, et après Peter Schmeichel, vainqueur de l’Euro 1992, c’est l’héritier Kasper qui tente aujourd’hui avec son club de Leicester, de se hisser au niveau du paternel en Premier League, mais aussi avec l’équipe du Danemark.

– Né né le 5 novembre 1986 à Copenhague, il rejoint Manchester City en 2002. Et en janvier 2006 il sera prêté à un club de quatrième division anglaise, le Darlington Fc​, où il joue 4 matchs avant de revenir à City. Un mois plus tard, il sera de nouveau prêté, cette fois-ci à Bury Football Club​ où il joue 15 rencontres en l’espace de 3 mois . En janvier 2007, il est à nouveau prêté, mais au club écossais de Falkirk​ jusqu’à la fin de la saison 2006-2007. Il y effectue un très bon parcours et sera désigné homme du match face aux Rangers de Glasgow​ et à la fin de la saison, Falkirk émet pendant un temps le souhait de le conserver, mais il retourne finalement à Manchester City FC où il fait ses débuts en Premier League, face à West Ham United FC​.

– Une lente ascension en Premier League​
Sa première saison à Leeds fut aussi la dernière. En effet, Leicester City Football Club​ fait une offre, évaluée à 1 millions d’euros, que le club ne peut refuser en raison des difficultés qu’il aurait eu à prolonger le contrat du Danois, qui se terminait dans un an. Quelques jours plus tard, le transfert de Schmeichel à Leicester City est officialisé. Il s’engage pour 3 saisons.

– Côté sélection avec le Danemark,
en mai 2012, il est convoqué en vue de l’Euro 2012 afin de remplacer Thomas Sørensen​ qui déclare forfait blessé.. Il n’est alors, que troisième gardien derrière Stephan Andersen​ et Anders Lindegaard​. Mais les supporteurs danois apprécient à sa juste valeur sa carrière anglaise. Quand mi-septembre le Leicester de Claudio Ranieri​ s’est hissé à la première place de Premier League, avec Kasper dans les buts, la presse danoise a salué l’ascension d’un garçon réputé humble. Formé à Manchester City, le fils Schmeichel a connu une pléthore de clubs britanniques, avant de se stabiliser depuis 2012 dans les Midlands. Une constance en Premier League qui l’a sans doute aidé à s’imposer comme titulaire dans les buts danois face au gardien du FC Copenhague​, Stephan Andersen. Malheureusement, il ne jouera pas l’euro en France en juin prochain, en effet le Danemark, n’est pas qualifié.

R

Retrouvez tous nos produits sur Goal-Foot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *