L1 : Vincent Enyeama (Lille) prolonge la belle aventure chez les Dogues

Vincent_Enyeama
Superbe semaine pour le Lille Osc !…
Après avoir engagé définitivement le très bon buteur portugais Ede, les Dogues viennent de prolonger leur portier Nigérian, Vincent Enyeama (33 ans). Il continue donc, son aventure dans le Nord jusqu’en juin 2019. Un très bonne nouvelle pour Fred Antonetti et les supporters du club nordiste.

Il débute le football au Nigeria où il se lance dans une carrière professionnelle. Souvent désigné comme le tireur de penalties de son équipe, il a marqué au total plus de 27 buts dans sa carrière, pas mal pour un gardien.

Il signe son premier contrat pro dans le club d’Ibom Stars et devient rapidement titulaire malgré son jeune âge. 2 ans plus tard, il signe à l’Enyimba, avec qui il jouera 4 ans avec plus de 100 matchs. C’est pendant cette période qu’il connaît ses premières sélections avec le Nigeria, étant même sélectionné pour la Coupe du monde 2002 en tant que remplaçant d’ Ike Shorunmu. C’est en 2004 qu’il joue le plus de matchs, tant en club qu’en sélection.

En 2005, il signe dans l’un des 2 grands clubs du pays, Iwuanyanwu, aujourd’hui Heartland Football Club, jouant 36 matchs en une saison, avant d’être transféré en Israël. Il vie sa première expérience à l’étranger dans le club israélien du Bnei Yehoudah FC, jouant même une coupe continentale, la Coupe UEFA.

En 2007, il est transféré à l’ Hapoel Tel Aviv BC, l’un des clubs les plus connus du championnat d’Israël, avec qui il atteint son apogée en jouant 164 matchs en club (toutes compétitions confondues) en 4 ans où il engrange également de l’expérience européenne en jouant la Ligue Europa et la Ligue des champions.

C’est en 2009-2010 qu’il effectue une des saisons la plus importante de sa carrière : en club, il joue 47 matchs et inscrit 9 buts, ce qui est exceptionnel pour un gardien de but, sans compter ses 14 sélections en équipe nationale du Nigéria.

Après avoir attiré l’œil sur la scène internationale en 2010, il est transféré au Lille Osc, tout récent champion de France, et devient alors le second portier de l’effectif lillois aux côtés de Mickaël Landreau. À la fin de la saison 2011-2012, peu habitué à être remplaçant, Enyeama demande a être prêté en Israël, au Maccabi Tel Aviv FC – מועדון הכדורגל מכבי ת »א, le rival de l’Hapoël, son ancien club.

À la fin de ce prêt, il revient dans le nord et sera alors désigné par son nouvel entraîneur René Girard (football) comme le gardien titulaire dans la hiérarchie des gardiens du club pour la saison 2013-2014 devant son compère Steeve Elana. C’est le début d’une très belle histoire, avec notamment 11 matchs d’affilé sans encaisser de but. Il dépasse même la barre symbolique des 1 000 minutes sans encaisser de but. En 2014, il est nominé pour le titre de meilleur gardien de l’année aux trophées UNFP du football 2014 en compagnie de Stéphane Ruffier, Salvatore Sirigu et Steve Mandanda. C’est finalement le parisien Sirigu qui obtient le prix !…

Au LOSC, Vincent Enyeama a donc été très vite apprécié par les supporters lillois et a impressionné toute la Ligue 1 par ses arrêts extraordinaires.

La saison dernière il a arrêté sa carrière internationale, avec 100 capes au compteur, soit 1 sélection de moins que le recordman des « Super Eagles », Joseph Yobo. Bravo à ce garçon talentueux et attachant, qui ne se prend pas la tête et qui espère surprendre encore avec Lille la saison prochaine.

R

Retrouvez les gants de vos gardiens préférés sur Goal-Foot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *