Gros plan : Les Mandanda, gardiens d’une tradition familiale !

Les fratries de footballeurs ne sont plus aussi rares de nos jours. Il n’est pas très fréquent de voir 4 d’entre eux fréquenter le haut niveau, à l’image des frères Mandanda, qui ont également la particularité d’être tous gardiens de but.

L-arret-tres-important-de-Mandanda-sur-Cristiano-Ronaldo

Dans la confrérie des gardiens de but, on connaissait la dynastie des Schmeichel (le paternel Peter, vainqueur de l’Euro 1992 avec le Danemark, et son fils Kasper, lui aussi international et champion de Premier League cette saison avec Leicester) ; le clan Buffon (l’inusable Gigi, toujours capitaine de la Squadra Azzurra à 37 ans, et son grand­oncle Lorenzo, portier de l’Italie lors du Mondial 1962) ; la lignée Mihaylov (Borislav, dernier rempart de la Bulgarie conquérante des années 1990, son frère cadet Biser et son fils Nikolay, lui aussi international) ; ou la famille Chanov (le Soviétique Viktor et son frère Vyacheslav).

En France, c’est la fratrie Mandanda qui impose le respect !!!
Né à Kinshasa (ex-Zaïre, aujourd’hui République démocratique du Congo), l’aîné, Steve, ­défend avec bonheur la cage de l’Olympique de Marseille depuis 8 saisons. A 30 ans, le portier des Bleus est depuis longtemps une source d’inspiration pour ses 3 frangins gardiens. « Je ne dirais pas qu’il y a un gène de ­gardien dans la famille, mais bon ».

Les_4_Mandanda
Mandanda est un nom important pour les amateurs de football, notamment en France, où évolue l’aîné de la fratrie, Stève, 30 ans, portier de l’Olympique de Marseille et des Bleus. Vient ensuite Parfait, 25 ans, portier de Charleroi en Belgique et international congolais. Riffi, 22 ans, porte lui les couleurs de Caen, mais l’ancien international jeunes français a été prêté à plusieurs clubs. Enfin, le plus jeune, Over, 17 ans, évolue avec les équipes de jeunes des Girondins de Bordeaux, même s’il a récemment commencé à s’entraîner avec les pros. « 4 frères, tous gardiens de but. C’est effectivement quelque chose d’assez rare », admet Parfait, « Ce doit être une tradition familiale, puisque l’un de nos oncles a également joué dans les cages à Kinshasa. »

4 frères, 4 gardiens. Et bientôt trois internationaux. Il y a Steve, l’aîné, international français, dont la principale occupation du moment est d’éviter à l’Olympique de Marseille de couler dans le Vieux Port. Il y avait Parfait, actuellement remplaçant à Charleroi (Belgique) et qui lui a fait le choix de la République démocratique du Congo depuis 2008. Et en attendant Over, qui fait ses gammes aux Girondins de Bordeaux, il y a désormais Riffi (23 ans), qui s’est glissé dans la peau d’un titulaire à l’AC Ajaccio (Ligue 2).

Riffi_mandanda_AC_Ajaccio
Des débuts très différents !!!…
Riffi, de son côté, ne peut s’empêcher de sourire lorsqu’il dévoile les raisons qui l’ont poussé à embrasser une carrière dans les cages : « J’étais un peu enveloppé à cette époque, je n’aimais donc pas trop courir. Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Lorsque 2 de vos frères sont gardiens de but, je crois aussi qu’il est naturel de faire la même chose, même si je n’ai pas démarré à ce poste-là. » Les 4 frères n’ont curieusement jamais joué l’un contre l’autre. il s’en est pourtant fallu de peu en 2008 pour Steve et Parfait. Le portier marseillais honorait alors se première sélection en équipe de France à l’occasion d’un match amical contre la RD Congo de son petit frère. Steve a débuté la rencontre, avant d’être remplacé par Hugo Lloris à la mi-temps, alors que Parfait faisait son entrée en jeu.

Parfait_Mandanda_Charleroi

Membre des Bleus lors de la Coupe du Monde 2010, 4 ans avant de devoir déclarer forfait sur blessure pour Brésil 2014, Steve n’a rien oublié de ce match particulier. « C’est l’un des moments forts de ma carrière », reconnaît-il. « Je suis sans doute, inconsciemment, à l’origine de la carrière de mes trois frères. J’ai dû influencer leur choix sans le vouloir. Étant l’aîné, je suis un peu leur conseiller. »

Tous professionnels, Steve, Parfait et Riffi pourraient bientôt être rejoints prochainement par le benjamin de la fratrie, Over. « Il a beaucoup de talent et toutes les qualités nécessaires pour franchir le pas un jour », conclut Parfait.

Ce serait magnifique de suivre le chemin tracé par le grand frère Steve, qui lui n’en a pas encore fini et espère bien franchir une nouvelle étape après son départ de l’OM. De nombreux clubs sont sur les rangs, comme le FC Valence, l’AS Roma… mais il ne faut pas se tromper, c’est sans aucun doute, un tournant important dans la carrière du grand Steve.
A suivre

Amitiés sportives.

R

Retrouvez tous nos produits sur Goal-Foot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *