Gardien de légende : Lev Yachin (URSS) la légende de l’araignée noire !

Lec_Yachine
Meilleur gardien du siècle selon la FIFA. Champion olympique, médaillé de bronze de la Coupe du monde, médaillé d’or et d’argent du Championnat d’Europe. 5 fois médaillé d’or, 5 fois médaillé d’argent et une fois médaillé de bronze du championnat d’URSS. 3 fois vainqueur de la Coupe d’URSS. 11 fois reconnu meilleur gardien d’URSS. Ballon d’or du meilleur joueur d’Europe en 1963.

Être footballeur en Russie et gagner le Ballon d’or, c’est plutôt rare. Seuls 3 joueurs du championnat russe ont réussi cette perf. Lorsqu’en plus c’est en pleine guerre froide, dans la dictature communiste comme l’était l’URSS, la performance n’à aue plus de mérite. Seul gardien à jamais avoir décroché la plus prestigieuse des récompenses individuelles, Lev Yachine reste un des gardien les plus marquant de l’histoire du football. Le portier soviétique a révolutionné le poste de gardien de but alors, rendons hommage à cet homme qui a réussi à être élu meilleur joueur de football Européen en jouant au football avec les mains.

Surnommé « l’araignée noire » à cause de sa tenue noire et sa grande efficacité dans toute sa surface.
Si tout le monde sait plus ou moins que Lev Yachine a gagné le Ballon d’or, et que c’est clairement là le fait majeur de sa carrière, beaucoup moins se rendent compte à quel point il a réinventé le poste de gardien. Surnommé « l’araignée noire » à cause de sa tenue noire et sa grande souplesse. les cages des deux « équipes du siècle », européenne et mondiale, élues en 1999 par l’IFFHS (International Federation of Football History and Statistics, ndlr). Les équipes de gala, il en a aussi fait partie sur le terrain, dernier rempart de sélections de la FIFA lors de matches amicaux réunissant les plus grands, ou lors du jubilé du premier lauréat du Ballon d’Or Stanley Matthews, en 1965 à Stoke. Décoré de l’Ordre de Lénine en 1967 et du titre de Héros du travail socialiste en 1990. Lannée de sa mort, il est également élu sportif russe et meilleur gardien soviétique du XXe siècle et possède, comme Thierry Henry ou Bobby Moore, une magnifique statue en bronze à son effigie devant le célèbre stade du Dynamo Moscou.

lev-yachine
Un talent hors du commun et immense carrière.
..
S’il meurt en 1990 avec une jambe en moins et un cancer de l’estomac, pas vraiment comme une légende, la postérité du portier magnifique de l’Union Soviétique est un rappel constant de son immense carrière et de son talent hors du commun. Nul doute qu’il a été le modèle, l’idole de grands gardiens qui l’ont précédé, du grand gardien de l’équipe allemande de années 1970 Sepp Maier à Fabien Barthez, qui a régulièrement porté durant sa carrière une tenue noire en hommage à Yachine. Fabien Barthez, Iker Casillas, Gianluigi Buffon, Jens Lehmann, José Chilavert, David Seaman, Edwin van der Sar, Dino Zoff, Peter Schmeichel, Ivo Viktor, Oliver Kahn, autant de gardiens qui ont marqué leur époque dans les cages sans jamais pour autant égaler la légende de l’araignée noire.

A ce jour, il est le seul gardien à avoir remporté le Ballon d’or, qui lui a été attribué en 1963,  à noter qu’il a arrêté plus de 50 pénaltys et réalisé 270 « clean sheets » sur 812 matches professionnels, c’est impressionnant !!!…

G

Retrouvez tous les gants de vos gardiens préférés sur Goal-Foot.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *